Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Les misérables atermoiements et la faiblesse pathologique du gouvernement à l'égard des djihadistes et de leurs fam… https://t.co/C01AXhsMWU
Carl LANG : Pour célébrer le 11 novembre, le journal de France 2 met évidemment en valeur un fusillé de 1917 pour refus d'obéis… https://t.co/vM8KWGHtTK
Carl LANG : Transports, services publics, universités, crèches, hôpitaux: Tout est saturé en Ile de France, mais Hidalgo et les… https://t.co/ALEPToTnNX

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Saint Jean-Paul II : "Je vois l'Église affligée d'une plaie mortelle (...) elle se nomme l'islamisme": Extrait d'un… https://t.co/RK3jzVXis2
LePartidelaFrance : L’Aquila (Italie) : le maire refuse l’attribution de logements pour les migrants et préfère les réserver aux Italie… https://t.co/9vCBft5RGt
LePartidelaFrance : Face à l’histoire : les exemples français et russe: « L’homme de l’avenir est celui qui aura la mémoire la plus lon… https://t.co/blv6Dgnp7e

Partager ce site



L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Assistants parlementaires du FN: Marine Le Pen mise en examen pour abus de confiance


Rédigé le Vendredi 30 Juin 2017 à 20:34 | 0 commentaire(s)

La présidente du Front national, Marine Le Pen, mise en cause dans une enquête sur les assistants parlementaires d'eurodéputés FN, était convoquée cet après-midi chez les juges. Elle a été mise en examen pour abus de confiance, selon son avocat.


"Conformément à ses engagements pris pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen s'est rendue aujourd'hui à la convocation des juges qui l'ont, comme envisagé, mise en examen" (inculpée, ndlr), a indiqué l'avocat Rodolphe Bosselut. Il a ajouté que sa cliente allait déposer un recours "dès lundi" contre cette inculpation qui viole le principe de la séparation des pouvoirs.

Mme Le Pen, élue eurodéputée en 2004, a été mise en examen pour abus de confiance "en sa qualité de députée européenne de 2009 à 2016 pour utilisation de fonds du Parlement européen" au profit de sa cheffe de cabinet au FN Catherine Griset et de son garde du corps Thierry Légier, a précisé une source judiciaire.

La nouvelle députée à l'Assemblée nationale a également été mise en examen pour "complicité d'abus de confiance" de 2014 à 2016 en sa qualité de présidente du parti d'extrême droite, a ajouté cette source.

Convoquée en début d'après-midi au pôle financier du tribunal de Paris, Marine Le Pen a lu une déclaration et n'a pas, comme la loi l'y autorise, répondu aux questions, a précisé son avocat.

Jusqu'ici, la patronne du FN, 48 ans, avait refusé de rencontrer les juges: elle avait mis en avant son immunité d'eurodéputée pour rejeter une première convocation le 10 mars, puis indiqué qu'elle répondrait favorablement à leur demande après les élections présidentielle et législatives.

Le préjudice pour le Parlement européen s'élèverait à près de cinq millions d'euros de 2012 à 2017, d'après des chiffres communiqués par l'institution européenne. Dix-sept élus FN européens, dont Marine Le Pen et son père Jean-Marie Le Pen, sont visés par l'enquête en France, ouverte en 2015, qui porte sur au moins une quarantaine d'assistants.
source : lefigaro.fr




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos