Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Après deux campagnes présidentielles, il faudrait peut être que Marine Le Pen réussisse à avoir un avis personnel et cohérent sur l'Euro.
Carl LANG : La logorrhée marxiste de la lutte des classes est de retour. Il faut croire que les crimes de masse du communisme n'ont pas servi de leçon.
Carl LANG : En fait, Macron c'est Giscard . Libéral-mondialiste en économie et libéral décadent pour tout le reste. De la gauche dans un bas de soie...

Derniers tweets
LePartidelaFrance : En France, 46 viols sont signalés en moyenne chaque jour à la justice: Le ­Figaro a... | #lepartidelafrance… https://t.co/1QMtgkdxmI
LePartidelaFrance : Bruno Hirout interviewé sur les migrants de Ouistreham par Al-Jazeera !: Dans le cadre de... | #lepartidelafrance… https://t.co/7V1mHiwDTi
LePartidelaFrance : Marine Le Pen se goinfre 5 000 € par mois sur le dos des militants, en plus de ses... | #lepartidelafrance… https://t.co/zMNcFQjmVg

Partager ce site



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Etat Islamique : les enfants de djihadistes, un «danger pour demain»


Rédigé le Samedi 18 Mars 2017 à 10:14 | 0 commentaire(s)

La progéniture des Occidentaux partis faire le djihad dans les rangs de l’EI subit un lavage de cerveau et reçoit une formation militaire. Elle pourrait constituer une menace dans le futur, selon des experts. (…)


Etat Islamique : les enfants de djihadistes, un «danger pour demain»

«La Belgique compte encore quelque 160 personnes qui sont là-bas, des hommes et des femmes, et une vingtaine souhaitent rentrer» en Belgique, a expliqué à un groupe de journalistes l’un de ces responsables, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat à quelques jours du premier anniversaire des attentats revendiqués par l’EI qui ont fait 32 morts dans le métro et à l’aéroport de Bruxelles le 22 mars 2016. Il n’y a pas de signe d’un prochain retour massif des combattants de Syrie et «la plupart de ceux qui veulent rentrer sont des femmes, qui veulent revenir parce que beaucoup d’enfants sont nés là-bas»

Lire la suite sur fdesouche




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos