Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Le Parti de la France appelle à faire battre Macron, ancien ministre de Hollande et candidat de la gauche affairiste et antinationale.
Carl LANG : Le projet de Mélenchon pour la France, c'est le Venezuela de Chavez sans le pétrole. Aujourd'hui comme hier, barrons la route au communisme!
Carl LANG : Acte terroriste à Saint Pétersbourg: Le Parti de la France fait part de sa solidarité et de sa fraternelle amitié au peuple russe.

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Des fonctionnaires français refusent par idéologie de délivrer des... | #lepartidelafrance https://t.co/NhBqpiAt6v https://t.co/xjS06aH4NW
LePartidelaFrance : France: 62 hôtels vendus pour héberger des réfugiés. Les employés... | #lepartidelafrance https://t.co/XQ7Cirnfpf https://t.co/r9pkEHLJu4
LePartidelaFrance : La consternation des Vénézuéliens de Paris face à Mélenchon: Le... | #lepartidelafrance https://t.co/c7VHQ7nKMo https://t.co/LlqT9tXaw3

Partager ce site



L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30



L'invité du Parti de la France : Roland Hélie & Massimo Magliaro


Rédigé le Mercredi 1 Mars 2017 à 14:03 | 1 commentaire(s)

Éric Pinel reçoit Roland Hélie
Animateur-Fondateur du site Synthèse Nationale
Directeur de la revue éponyme


Éric Pinel reçoit Roland Hélie
Animateur-Fondateur du site Synthèse Nationale
Directeur de la revue éponyme

Éric Pinel reçoit Massimo Magliaro
Rédacteur en chef de la revue Sécolo d'Italia
Fondateur de l'agence de presse du MSI




1.Posté par Coriolan le 04/03/2017 12:28
A noter que Nicolas BAY, alors Secrétaire Général du MNR, participa à la première édition des Journées de Synthèse Nationale. Il utilisa ensuite l'association-satellite Convergences Nationales comme sas d'entrée au FN-mariniste, ce qui lui valut son exclusion du MNR en 2008.
Concernant le MSI, il faut signaler l'action de Pino RAUTI, qui rejoignit G. ALMIRANTE en 1969, en devint Vice Secrétaire-Général en 1979, et qui réussit à enlever la présidence à G. FINI en 1990. Mais son atlantisme, approuvant la Guerre du Golfe contre l'Irak, le met en minorité dès l'année suivante, permettant à son jeune rival de reprendre la direction du parti. Ce tropisme pro-américain étant dû à son appartenance au Réseau Gladio. Il quitta alors définitivement l'Alliance Nationale édulcorée en 1995, pour fonder le MSI-Flamme Tricolore, où il sera également déchu de la présidence par voie judiciaire en 2004. Les divers groupuscules n'ayant jamais su réactiver le MSI historique, le paysage nationaliste italien reste éclaté. Seule la Ligue du Nord reste électoralement significatif sur ce côté de l'échiquier politique.

Nouveau commentaire :


Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos