Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Après deux campagnes présidentielles, il faudrait peut être que Marine Le Pen réussisse à avoir un avis personnel et cohérent sur l'Euro.
Carl LANG : La logorrhée marxiste de la lutte des classes est de retour. Il faut croire que les crimes de masse du communisme n'ont pas servi de leçon.
Carl LANG : En fait, Macron c'est Giscard . Libéral-mondialiste en économie et libéral décadent pour tout le reste. De la gauche dans un bas de soie...

Derniers tweets
LePartidelaFrance : En France, 46 viols sont signalés en moyenne chaque jour à la justice: Le ­Figaro a... | #lepartidelafrance… https://t.co/1QMtgkdxmI
LePartidelaFrance : Bruno Hirout interviewé sur les migrants de Ouistreham par Al-Jazeera !: Dans le cadre de... | #lepartidelafrance… https://t.co/7V1mHiwDTi
LePartidelaFrance : Marine Le Pen se goinfre 5 000 € par mois sur le dos des militants, en plus de ses... | #lepartidelafrance… https://t.co/zMNcFQjmVg

Partager ce site



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Les femmes chassées des rues d’un quartier de Paris


Rédigé le Vendredi 19 Mai 2017 à 08:30 | 0 commentaire(s)

Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie : des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes.


Ce sont plusieurs centaines de mètres carrés de bitume abandonnés aux seuls hommes, et où les femmes n’ont plus droit de cité. Cafés, bars et restaurants leur sont interdits. Comme les trottoirs, la station de métro et les squares.

Révoltées, les habitantes du quartier ont décidé de lancer une vaste pétition pour dénoncer la situation. Et un quotidien de plus en plus oppressant. Celui des jeunes filles, qui ne peuvent plus sortir seules, porter une jupe ou un pantalon trop près du corps sans recevoir une bordée d’injures : l’une d’elles raconte avoir subi un jet de cigarette allumée dans les cheveux.


Lire la suite : contre-info




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos