Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : La logorrhée marxiste de la lutte des classes est de retour. Il faut croire que les crimes de masse du communisme n'ont pas servi de leçon.
Carl LANG : En fait, Macron c'est Giscard . Libéral-mondialiste en économie et libéral décadent pour tout le reste. De la gauche dans un bas de soie...
Carl LANG : Nos filières agricoles sont un enjeu stratégique pour notre indépendance alimentaire et ne doivent pas dépendre de la seule loi du marché.

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Terrorisme d’extrême-droite : attention manipulation !: Alors que la France est sous... | #lepartidelafrance… https://t.co/tniVseQzXu
LePartidelaFrance : “L’écriture inclusive” ou la dernière agression féministe contre notre société: Objectif ?... | #lepartidelafrance… https://t.co/WoJu9suJAC
LePartidelaFrance : « Chez les Merah, on a été élevés avec la haine de tout ce qui n’est pas musulman »:... | #lepartidelafrance… https://t.co/GParMKHgwm

Partager ce site



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Pas de profanation à Notre-Dame de la Gloriette !


Rédigé le Jeudi 5 Janvier 2017 à 08:05 | 0 commentaire(s)

Les 16 et 17 mai prochains, l’église Notre-Dame de la Gloriette, à Caen, accueillera sept danseurs et deux conférenciers sur le thème De Sacre !, un hommage et un exposé sur « la danse punk rituelle » des Pussy Riot, à l’initiative de la chorégraphe Christine Gaigg. Celle-ci prétend proposer un « ballet païen », qui n’est en réalité rien d’autre qu’une énième insulte à la religion catholique et à nos valeurs de civilisation.


Le Parti de la France du Calvados s’insurge contre cette profanation de l’église Notre-Dame de la Gloriette organisée par la ville de Caen, et demande aux autorités l’annulation de ce « spectacle » christianophobe.
 
Si cette provocation anticatholique devait être maintenue, la préfecture devrait s’attendre à ce que des croyants outragés se chargent eux-mêmes de faire respecter leur foi et leur religion.
 
Le Parti de la France du Calvados appelle les autorités à se prononcer sans délai sur cette affaire au combien délicate, car il est impensable qu’une église puisse servir de scène de spectacle à des ennemis déclarés de la religion catholique, alors que des communautés catholiques traditionnelles locales sont toujours à la recherche de lieux de culte décents où célébrer la messe.



Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos