Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Marine Le Pen ne veut pas de son père au bureau politique du FN. Mais pour son argent,elle est d'accord.C'est beau son esprit de famille!
Carl LANG : Les députés de cette assemblée sont élus avec moins de 25% des électeurs inscrits. Et ils appellent cela la représentation nationale...
Carl LANG : Avec 56% d'abstention,la majorité absolue de la République en marche est en fait une majorité fragile et d'apparence et une victoire factice

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Élections partielles aux États-Unis : les candidats de Trump... | #lepartidelafrance https://t.co/HHmVHBdOfc https://t.co/f6PUhoMofb
LePartidelaFrance : Une circulaire restreint le port d’arme hors service pour les... | #lepartidelafrance https://t.co/evtOJbyH94 https://t.co/HS9sbm1NmI
LePartidelaFrance : Un château du Cantal va accueillir des migrants: Le château, qui... | #lepartidelafrance https://t.co/xvQmJCeRJu https://t.co/7GIuQnMQrs

Partager ce site



L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    



Un terroriste islamiste abattu à Orly, la France en plein chaos racial


Rédigé le Dimanche 19 Mars 2017 à 10:19 | 0 commentaire(s)

Un homme a été abattu samedi matin par les forces de sécurité à l'aéroport d'Orly-Sud (Val-de-Marne) après avoir dérobé une arme à un militaire de l'opération Sentinelle, alors que la France fait face à une menace terroriste sans précédent depuis deux ans.


Vers 8h30 samedi dans le hall 1 de l'aéroport d'Orly-Sud "un homme a dérobé une arme à un militaire de Sentinelle puis s'est réfugié dans un commerce de l'aéroport à proximité avant d'être abattu par les forces de sécurité", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. Il n'y a pas eu de blessé ni d'interpellation, a-t-on précisé de même source. Les faits se sont produits au 1er étage du terminal-Sud dans la zone publique juste avant les contrôles.

L’auteur de l’agression s'appelait Zied B. Il n'était pas fiché S, mais connu pour des faits de droit commun et de radicalisation. Il serait déjà très défavorablement connu et ferait l’objet de 44 signalements au fichier du TAJ (traitement des antécédants judiciaires).

Vendredi, un islamiste en djellaba égorgeait son père et son frère dans les rues de Paris en hurlant « Allah Akbar ! »

Voilà la réalité de la République pré-musulmane en 2017...

source: thomasjoly.fr




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos