Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Tous ceux qui se reconnaissent dans les principes et les valeurs de la Droite nationale française et qui ont la vo… https://t.co/H1fenXhtWs
Carl LANG : L'Afrique a besoin de capitaux et de compétences pour se développer. C'est le moment de favoriser une grande politi… https://t.co/7kYZUa8EUI
Carl LANG : RT @lepartidelafr: Campagne d'hiver du Parti de la France: Devant la multiplication des attentats et des agressions à l'égard des Français,…

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Les patriotes bulgares capturent les migrants, et les renvoient en Turquie “Quand les Etats sont absents, c’est aux… https://t.co/cRZWmfLAN1
LePartidelaFrance : Mélenchon exploite les funérailles de Johnny Hallyday pour une nouvelle charge haineuse contre le christianisme Le… https://t.co/FswUysnZy7
LePartidelaFrance : Microsoft met ses logiciels à l’« écriture inclusive » : Word accuse ses utilisateurs de « dénigrer les femmes » L’… https://t.co/7t3vBvXqFI

Partager ce site



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Des peines dérisoires pour les racailles d'extrême-gauche qui avaient agressé des policiers et brûlé leur voiture


Rédigé le Jeudi 12 Octobre 2017 à 08:10 | 0 commentaire(s)

On pourrait penser à une condamnation sévère, au vu des peines allant jusqu’à 7 ans de prison ferme contre sept personnes impliquées dans l’attaque et l’incendie d’une voiture de police en mai 2016 à Paris, prononcées par le Tribunal correctionnel de Paris mercredi matin.


Mais quand on regarde de plus près… D’une part, deux relaxes, mais surtout le fait que la vermine gauchiste Antonin Bernanos, se disant « militant antifasciste », qui a été déclaré coupable d’avoir frappé les policiers et la voiture avant l’incendie (faits « d’une extrême gravité » selon le président du tribunal), s’il a été condamné a 5 ans de prison dont trois ferme, n’a pas fait l’objet de mandat de dépôt et n’a donc pas été incarcéré !

En d’autres termes, il ne fera jamais ses 3 ans de prison, sans doute passera-t-il 18 mois avec un bracelet électronique qui ne l’empêchera bien entendu pas d’aller faire cramer quelques flics de nouveau !

Les magistrats qui ont rendu ce verdict, sans doute membres du Syndicat de la Magistrature, ont tout simplement capitulé devant la pourriture d'extrême-gauche à qui ils ont donné un permis de cramer du flic !

On peut douter que le verdict aurait été aussi clément si les prévenus avaient été affiliés à « l'extrême-droite »...

Source : http://reseaulibre.org




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos