Pourquoi faire un don

Publicité


Les dernières Photos
6C7B5191-5C43-4A5C-9C57-6411554C60F6
790615B4-D05A-425C-9F01-3365C731E249
3D6F96CF-9432-4ABC-8E04-87FC59B82FF5
3C659A2B-469A-4BF6-845E-402DF7DA3E02
D0FB66E8-8F1F-457D-B0CF-6A6709BA07EC
BEDCCBBC-5841-4BD6-935B-38977B7A8093
0DDA2CDD-EB7B-4395-BD49-9CBB11CE971A
08421EBC-B10E-4885-A4A6-859DD7D506DB
FB24DB79-4D1D-4D2C-BD8F-2936E1AA2516
IMG_4576
IMG_20181103_173058_resized_20181103_054753020
2017-04-27T114947Z_2_LYNXMPED3Q0T4_RTROPTP_3_FRANCE-ELECTION-STUDENTS.JPG.cf

Discours de politique générale : Édouard Philippe confirme la soumission de la France au mondialisme et au progressisme.



CONNEXION. La lettre argumentaire PDF, rédigée par Jean-François Touzé et Franck Timmermans.


C'est un discours soporifique et bien inutile qu’a prononcé solennellement le Premier ministre mercredi dernier devant l'Assemblée nationale. Un discours en forme de confirmation d'une pratique floue, d'une méthode impensée mais d'une ligne claire : celle du progressisme mondialisé.
Les Français n'en doutaient pas : le gouvernement est décidé à maintenir, contre vents et marées, le cap hasardeux fixé depuis son élection par Emmanuel Macron, et à continuer sa navigation à faible vue dans la brume et les tempêtes.
Réformettes sociales ou structurelles incertaines et en trompe-l’œil, déclarations d’intentions constitutionnelles ou politiques, virage écologique à la mode du temps, promesses de baisses fiscales aussi spectaculaires en tribune qu'hypothétiques dans leurs applications par Bercy et qui, au demeurant, ne pourraient être financées que par la dette, affichage sécuritaire d'apparence, refonte de l'assurance chômage, lutte contre les gaspillages et mise en œuvre d’un chantier tout en subterfuges (maintien de l’âge légal à 62 ans mais décote avant 65 pour ceux qui ont encore la chance de conserver un emploi) et en procrastination, ne peuvent masquer que ce cap inchangé est, plus que jamais, orienté selon la boussole anti sociale, anti populaire, anti nationale, anti éthique (comme le confirme le projet de loi imminent sur la PMA) qui détermine le champ progressiste axial du centre droit/centre gauche planétariste.
Au-delà de l’effet catalogue qui est la loi du genre, Édouard Philippe n'a pas prononcé un discours de politique générale. Il n’a pas ouvert l’acte II du quinquennat. Il a seulement renouvelé solennellement, en son nom et en celui du Président de la République, le serment obligé de fidélité à la globalisation mondialiste, au financiarisme, à l’immigrationnisme et au Nergal universel, destructeur de nos identités et de nos valeurs civilisationnelles.