Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Sous la présidence de Jean-Marie Le Pen, l'association Front national n'était pas mise en examen et son trésorier n… https://t.co/suwF5J7O8T
Carl LANG : L'immigration de masse continue : Plus de 200 000 entrées légales par an, sans compter les clandestins. Le gouvern… https://t.co/jarzL1aqet
Carl LANG : Tous ceux qui se reconnaissent dans les principes et les valeurs de la Droite nationale française et qui ont la vo… https://t.co/H1fenXhtWs

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Leetchi supprime la cagnotte des identitaires de Poitiers mais ferme les yeux sur les cagnottes islamistes Le site… https://t.co/45w5klBq4m
LePartidelaFrance : SPORTS, RELIGION ET SÉCURITÉ DE L'ÉTAT....... Lutter contre la radicalisation islamiste dans le sport. Les pratique… https://t.co/rZlKPblRXI
LePartidelaFrance : Les chandeliers de Hanoucca – Mais où sont donc les laïcistes, maçons et autres libres penseurs? Comme chaque année… https://t.co/Ob82ygULnG

Partager ce site



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Les femmes chassées des rues d’un quartier de Paris


Rédigé le Vendredi 19 Mai 2017 à 08:30 | 0 commentaire(s)

Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie : des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes.


Ce sont plusieurs centaines de mètres carrés de bitume abandonnés aux seuls hommes, et où les femmes n’ont plus droit de cité. Cafés, bars et restaurants leur sont interdits. Comme les trottoirs, la station de métro et les squares.

Révoltées, les habitantes du quartier ont décidé de lancer une vaste pétition pour dénoncer la situation. Et un quotidien de plus en plus oppressant. Celui des jeunes filles, qui ne peuvent plus sortir seules, porter une jupe ou un pantalon trop près du corps sans recevoir une bordée d’injures : l’une d’elles raconte avoir subi un jet de cigarette allumée dans les cheveux.


Lire la suite : contre-info




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos