Pourquoi faire un don

Publicité


Les dernières Photos
D0FB66E8-8F1F-457D-B0CF-6A6709BA07EC
1F25F542-2782-4176-9990-52735973B5FB
BEDCCBBC-5841-4BD6-935B-38977B7A8093
0CCF0945-DBEE-4618-B2B5-AE417F76C601
0DDA2CDD-EB7B-4395-BD49-9CBB11CE971A
08421EBC-B10E-4885-A4A6-859DD7D506DB
FB24DB79-4D1D-4D2C-BD8F-2936E1AA2516
IMG_4576
IMG_20181103_173058_resized_20181103_054753020
2017-04-27T114947Z_2_LYNXMPED3Q0T4_RTROPTP_3_FRANCE-ELECTION-STUDENTS.JPG.cf
EAF81F31-5B3F-4EAC-95ED-80921711BFAA
IMG_20180501_112402_resized_20180501_091055428

Loi travail : une mesurette dérisoire



A la veille des premières manifestations orchestrées par la gauche et l’extrême gauche contre les ordonnances Macron, le Parti de la France déplore le caractère artificiel à la fois des mesures gouvernementales mais aussi des réactions d’hystérie syndicale qu’elles suscitent.


Une fois de plus, le gouvernement est dans la posture. Il est sans doute légitime de vouloir réformer le code du travail et de le simplifier. Légitime également de souhaiter refonder les conditions du dialogue social. Mais une « loi travail » digne de ce nom, au moment où 10 % de nos compatriotes connaissent les affres du chômage, consisterait avant tout à sortir la France de sa bureaucratie socialiste, à briser les carcans qui étranglent nos entreprises – en particulier les petites et moyennes -, à redonner aux Français le goût et les moyens de la responsabilité, de l’initiative et de l’ambition économique tout en permettant à l’État de développer les stratégies industrielles et sociales nécessaires à la réussite française et à notre cohésion nationale.
 
Par ailleurs le Parti de la France rappelle la nécessité d'établir une politique de préférence nationale à l'embauche, de patriotisme social et de régulation du commerce international. 
 
Ni les ordonnances du gouvernement, ni les réactions claniques des syndicats ne sont à la hauteur des enjeux.


Nouveau commentaire :