Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Nous ne laisserons pas la ville de Ouistreham devenir un nouveau Calais ! Reading Carl Lang et le PdF à Ouistreham… https://t.co/BzvYhL0Rfp
Carl LANG : Merci et bravo à Huguette François notre candidate du Parti de la France à l'élection législative du val d'Oise qui… https://t.co/1MxKi0FXvL
Carl LANG : La ministre de la culture fait réimprimer le livre des commémorations nationales 2018 afin de supprimer le nom de C… https://t.co/sgRpjjqiPl

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Guy Jovelin rappelle la volonté du Parti de la France de débarrasser définitivement notre société des monstres qui… https://t.co/oKF6EYTccX
LePartidelaFrance : Le nombre de mineurs étrangers en France explose, leur coût atteindrait 1,5 milliards d’euros Le coût annuel de leu… https://t.co/Vq52UWHNUz
LePartidelaFrance : Réforme du Bac, Zemmour démonte le contrôle continu : « Un 16 à Grigny vaut 2 à Henry IV » Eric Zemmour ne décolère… https://t.co/qVwlPvTQXl

Partager ce site



L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        



Loi travail : une mesurette dérisoire


Rédigé le Lundi 11 Septembre 2017 à 18:25 | 0 commentaire(s)

A la veille des premières manifestations orchestrées par la gauche et l’extrême gauche contre les ordonnances Macron, le Parti de la France déplore le caractère artificiel à la fois des mesures gouvernementales mais aussi des réactions d’hystérie syndicale qu’elles suscitent.


Une fois de plus, le gouvernement est dans la posture. Il est sans doute légitime de vouloir réformer le code du travail et de le simplifier. Légitime également de souhaiter refonder les conditions du dialogue social. Mais une « loi travail » digne de ce nom, au moment où 10 % de nos compatriotes connaissent les affres du chômage, consisterait avant tout à sortir la France de sa bureaucratie socialiste, à briser les carcans qui étranglent nos entreprises – en particulier les petites et moyennes -, à redonner aux Français le goût et les moyens de la responsabilité, de l’initiative et de l’ambition économique tout en permettant à l’État de développer les stratégies industrielles et sociales nécessaires à la réussite française et à notre cohésion nationale.
 
Par ailleurs le Parti de la France rappelle la nécessité d'établir une politique de préférence nationale à l'embauche, de patriotisme social et de régulation du commerce international. 
 
Ni les ordonnances du gouvernement, ni les réactions claniques des syndicats ne sont à la hauteur des enjeux.



Nouveau commentaire :


Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos