Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Après deux campagnes présidentielles, il faudrait peut être que Marine Le Pen réussisse à avoir un avis personnel et cohérent sur l'Euro.
Carl LANG : La logorrhée marxiste de la lutte des classes est de retour. Il faut croire que les crimes de masse du communisme n'ont pas servi de leçon.
Carl LANG : En fait, Macron c'est Giscard . Libéral-mondialiste en économie et libéral décadent pour tout le reste. De la gauche dans un bas de soie...

Derniers tweets
LePartidelaFrance : En France, 46 viols sont signalés en moyenne chaque jour à la justice: Le ­Figaro a... | #lepartidelafrance… https://t.co/1QMtgkdxmI
LePartidelaFrance : Bruno Hirout interviewé sur les migrants de Ouistreham par Al-Jazeera !: Dans le cadre de... | #lepartidelafrance… https://t.co/7V1mHiwDTi
LePartidelaFrance : Marine Le Pen se goinfre 5 000 € par mois sur le dos des militants, en plus de ses... | #lepartidelafrance… https://t.co/zMNcFQjmVg

Partager ce site



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Attentat contre des policiers à Paris : le récit de l'attaque qui a semé le chaos sur les Champs-Elysées


Rédigé le Vendredi 21 Avril 2017 à 08:56 | 0 commentaire(s)

Un policier a été tué et deux autres grièvement blessés par balles sur les Champs-Elysées, à Paris, jeudi 20 avril. A 20h50, une voiture s'est portée à la hauteur d'un car de policiers en faction sur l'avenue et un homme en est sorti. Il a ouvert le feu avec "un fusil d'assaut" sur les fonctionnaires de police, selon le procureur de la République de Paris, François Molins. L'individu a ensuite poursuivi d'autres agents. "Une touriste qui passait par là" a également été touchée, a indiqué le procureur.


L'identité de l'assaillant "vérifiée"

L'agresseur a été abattu par les forces de l'ordre. Selon le procureur de la République de Paris, le suspect était connu des services de police. "L'identité de l'attaquant est connue et a été vérifiée", a-t-il précisé, sans donner plus de détail sur cet assaillant.

Moins de trois heures après l'attaque, le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat, via son agence de propagande, Amaq. "Nous sommes convaincus" que la piste "est d'ordre terroriste", a déclaré François Hollande depuis l'Elysée. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie. 

Retrouvez cet article sur Francetv info
 




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos