Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Face aux meurtres de masse des terroristes islamistes, le temps est venu de rétablir la peine de mort.
Carl LANG : RT @RolandHelie: Dimanche 1er octobre : XIe Journée de Synthèse nationale à Rungis (94) https://t.co/ThXKMdyCb2
Carl LANG : Macron pontifie et fait preuve de beaucoup d'arrogance. Il ne devrait pourtant pas oublier qu'il n'a été élu président que par défaut...

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Deuxième attentat terroriste en Espagne en 24 heures : plusieurs... | #lepartidelafrance https://t.co/vVZ2XrwZJE https://t.co/CQPV5L8hxM
LePartidelaFrance : Marc Trevidic sur le terrorisme : "Ce sera de nouveau le tour de la... | #lepartidelafrance https://t.co/1ZApdTJ9Zo https://t.co/4Kim04eEZj
LePartidelaFrance : L'idéologie antiraciste, à la source des violences à... | #lepartidelafrance https://t.co/VdVp5Q3CrA https://t.co/bUeeXB50ES

Partager ce site



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Brexit : Pour la souveraineté et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes


Rédigé le Vendredi 24 Juin 2016 à 13:58 | 1 commentaire(s)

A l’issue du vote historique des électeurs du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord qui viennent de décider de quitter l’Union européenne, Le Parti de la France réaffirme son attachement au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et au respect du principe de souveraineté nationale.


Certaines réactions d’hystérie politique et médiatique à l’encontre des peuples du Royaume-Uni sont une intolérable ingérence dans les affaires intérieures d’un royaume souverain.
C’est d’ailleurs au nom de ce même principe de souveraineté que les peuples d’Ecosse et d’Irlande du Nord appellent à nouveau aujourd’hui à la sortie du Royaume-Uni au motif qu’ils ont voté non à la sortie de l’Union européenne.
En application de l’article 50 du Traité de Lisbonne, le gouvernement du Royaume-Uni va devoir engager avec les instances européennes le processus de négociation afin de fixer les modalités du retrait ainsi que de leurs relations futures. Ce seront les conditions du divorce qui devront être approuvées par le Parlement européen avant d’être officielles. Tout ne fait que commencer.
Le grand coup de pied dans la fourmilière européenne donné par ce vote de Brexit est l’occasion de ré-ouvrir le nécessaire débat sur les politiques et les institutions européennes qui sont aujourd’hui calamiteuses.
Le Parti de la France rappelle sa volonté de construire une nouvelle Europe des nations souveraines et des peuples libres, une Europe qui défende l’identité et les valeurs européennes et chrétiennes de civilisation, une Europe libérée de la tutelle de l’OTAN, une Europe refusant la Turquie en son sein et établissant un partenariat privilégié, économique, politique et de sécurité avec la Russie.
Si le Royaume-Uni conformément à son histoire et à sa géographie a choisi de couper le lien continental en privilégiant le Commonwealth et l’axe atlantique avec les USA, l’occasion nous est donnée de refondre le projet européen autour de notre bloc continental de civilisation.
Etant aujourd’hui libérés de nos obligations européennes vis-à-vis du Royaume Uni, Le Parti de la France demande au gouvernement français de dénoncer immédiatement le traité du Touquet signé le 4 février 2003 qui transforme de fait Calais en ville frontière de la Grande Bretagne et les douaniers et policiers français en garde-frontières britanniques. Il appartient désormais au gouvernement britannique de gérer sur le territoire britannique le flux des dizaines de milliers de migrants qui souhaitent rejoindre la Grande-Bretagne. Il en va de l’intérêt national français et il serait temps, sur cette question devenue insupportable des migrants, que le gouvernement français défende les intérêts de la France.
 
Communiqué de presse de Carl Lang
Président du Parti de la France




1.Posté par Chloe Khoupiguian le 24/06/2016 15:34
Très heureuse également du dénouement du référendum au Royaume Uni. Mais, après vérification, l'Irlande du Nord et l'Ecosse ont voté CONTRE la sortie de L'UE. Et seul le Pays de Galles est allé dans le même sens que l'Angleterre.

Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos