Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Les décennies de persécutions et de massacres de la minorité Karen de Birmanie n'intéressent pas l'ONU. Il est vrai qu'ils sont chrétiens!
Carl LANG : Aux nombreux déçus du FN : Rejoignez le Parti de la France! Votre place est à nos côtés afin de porter les couleurs de la droite nationale.
Carl LANG : Aujourd'hui, grâce aux camarades CGT, nous allons faire un grand saut dans le passé et redécouvrir le doux parfum de l'idéal collectiviste.

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Des généraux français accusent l'Etat de vouloir les faire taire:... | #lepartidelafrance https://t.co/2ZOsVM2HI1 https://t.co/YDZuZs5aQh
LePartidelaFrance : Hongrie : la clôture « anti-migrants » a permis de réduire... | #lepartidelafrance https://t.co/u1WFqojeGR https://t.co/IUhFjNra9T
LePartidelaFrance : Création de la première norme française pour les aliments halal: La... | #lepartidelafrance https://t.co/BjCVuI6iNV https://t.co/MkmJW7Wj1z

Partager ce site



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  



Un parti islamiste soutenu par la Turquie va présenter 51 candidats aux élections législatives françaises


Rédigé le Jeudi 20 Avril 2017 à 12:25 | 0 commentaire(s)

Dans la foulée du référendum turc donnant de larges pouvoirs au président islamiste turc Recep Tayyip Erdogan, le gouvernement turc poursuit dans sa lancée, mais cette fois-ci en Europe.


Pour rappel, le président islamiste turc avait menacé l’Europe de soulever contre elle « le monde musulman »ainsi que les « étrangers » établis sur le continent, ajoutant « qu’aucun Européen ne pourrait plus marcher en sécurité, nulle part dans le monde ». Erdogan n’en est pas resté au stade des menaces : un parti islamiste turc piloté depuis Ankara présentera plus d’une cinquantaine de candidats aux élections législatives de juin prochain.

L’agence de presse de l’Etat Turc s’en fait complaisamment fait l’écho : Crée en 2015, le « Parti Egalité Justice » (PEJ), composé essentiellement de jeunes issus de l’immigration, se lancera pour la première fois aux Législatives françaises de juin. Sakir Colak, président de la formation politique française « Parti Egalité Justice » (PEJ), estime qu’il était «inévitable» de créer un nouveau parti politique pour répondre aux attentes des jeunes issus de l’immigration. C’est d’autant plus nécessaire que le « système politique actuel [en France, NDLR] n’accepte plus la différence »,a poursuivi le président du PEJ.

Le nom du parti rappelle naturellement celui au pouvoir en Turquie, une formation islamiste affiliée aux Frères Musulmans : le « Parti Justice et Développement ». Cette formation est identifiée comme une structure d’extraction gouvernementale turque via les associations ethniques historiquement implantées dans diverses villes françaises.

Le but du gouvernement turc est d’utiliser l’immigration afro-musulmane comme d’un levier contre l’Europe.

Source : http://breizatao.com/2017/04/18/un-parti-musulman-soutenu-par-la-turquie-islamiste-va-presenter-51-candidats-aux-elections-legislatives/




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos