Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Les misérables atermoiements et la faiblesse pathologique du gouvernement à l'égard des djihadistes et de leurs fam… https://t.co/C01AXhsMWU
Carl LANG : Pour célébrer le 11 novembre, le journal de France 2 met évidemment en valeur un fusillé de 1917 pour refus d'obéis… https://t.co/vM8KWGHtTK
Carl LANG : Transports, services publics, universités, crèches, hôpitaux: Tout est saturé en Ile de France, mais Hidalgo et les… https://t.co/ALEPToTnNX

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Le nouveau scandale qui ébranle la mairie de Paris: L'opposition municipale soumet au Conseil de Paris, lundi proch… https://t.co/4KwlP4ToFr
LePartidelaFrance : Les classes moyennes sont les perdantes des nouvelles mesures de politique familiale: D'après des simulations réali… https://t.co/j6yjBI4Mj8
LePartidelaFrance : Saint Jean-Paul II : "Je vois l'Église affligée d'une plaie mortelle (...) elle se nomme l'islamisme": Extrait d'un… https://t.co/RK3jzVXis2

Partager ce site



L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      



Un parti islamiste soutenu par la Turquie va présenter 51 candidats aux élections législatives françaises


Rédigé le Jeudi 20 Avril 2017 à 12:25 | 0 commentaire(s)

Dans la foulée du référendum turc donnant de larges pouvoirs au président islamiste turc Recep Tayyip Erdogan, le gouvernement turc poursuit dans sa lancée, mais cette fois-ci en Europe.


Pour rappel, le président islamiste turc avait menacé l’Europe de soulever contre elle « le monde musulman »ainsi que les « étrangers » établis sur le continent, ajoutant « qu’aucun Européen ne pourrait plus marcher en sécurité, nulle part dans le monde ». Erdogan n’en est pas resté au stade des menaces : un parti islamiste turc piloté depuis Ankara présentera plus d’une cinquantaine de candidats aux élections législatives de juin prochain.

L’agence de presse de l’Etat Turc s’en fait complaisamment fait l’écho : Crée en 2015, le « Parti Egalité Justice » (PEJ), composé essentiellement de jeunes issus de l’immigration, se lancera pour la première fois aux Législatives françaises de juin. Sakir Colak, président de la formation politique française « Parti Egalité Justice » (PEJ), estime qu’il était «inévitable» de créer un nouveau parti politique pour répondre aux attentes des jeunes issus de l’immigration. C’est d’autant plus nécessaire que le « système politique actuel [en France, NDLR] n’accepte plus la différence »,a poursuivi le président du PEJ.

Le nom du parti rappelle naturellement celui au pouvoir en Turquie, une formation islamiste affiliée aux Frères Musulmans : le « Parti Justice et Développement ». Cette formation est identifiée comme une structure d’extraction gouvernementale turque via les associations ethniques historiquement implantées dans diverses villes françaises.

Le but du gouvernement turc est d’utiliser l’immigration afro-musulmane comme d’un levier contre l’Europe.

Source : http://breizatao.com/2017/04/18/un-parti-musulman-soutenu-par-la-turquie-islamiste-va-presenter-51-candidats-aux-elections-legislatives/




Nouveau commentaire :



Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos