Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Policiers blessés, pillages, saccages, incendies et violences à Paris et en province pour fêter la victoire de l'éq… https://t.co/5Uz7mB76Ei
Carl LANG : Trente ans bientôt après la chute du mur de Berlin, il serait temps que les nations d'Europe remettent en cause l'O… https://t.co/EKxknuZWq3
Carl LANG : Le Conseil constitutionnel déclare qu'il est impossible de poursuivre quelqu'un apportant son aide à un individu e… https://t.co/b5OHKE1xOx

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Agressions sexuelles le soir de la victoire de la Coupe du Monde : que fait Marlène Schiappa ? Gabrielle Cluzel se… https://t.co/EzTlSQpLsK
LePartidelaFrance : Guérilla urbaine à Lyon 24 personnes ont été jugées mardi en comparution immédiate à Lyon. Le procureur déclare : «… https://t.co/e2P8uFtIPN
LePartidelaFrance : Le Parti de la France dans le Tarn (81) Guy Jovelin, délégué régional de Haute Garonne du Parti de la France, a déj… https://t.co/96P4tQa8yZ

Partager ce site



L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Émeutes à Toulouse : les autorités incapables de rétablir l'ordre dans les quartiers colonisés


Rédigé le Mercredi 18 Avril 2018 à 14:25 | 0 commentaire(s)

Communiqué de Guy Jovelin, Délégué départemental du PdF de Haute-Garonne, membre du Bureau politique du Parti de la France.


Les nuits d’émeutes des 15 et 16 avril dans les quartiers « chauds » de Toulouse perpétrées par des « chances pour la France » sont inadmissibles.

Ces violences (29 voitures brûlées, caillassage des forces de l’ordre) auraient pour justification le décès d’un détenu de la  prison de Seysses et le contrôle d’identité à Toulouse d’une femme voilée.

Suite à ces violences la région s’embrase aussi ; à Agen et Auch, dans certains quartiers dits « sensibles », les mêmes incidents ont éclaté.

Le laxisme des autorités, tant locales que nationales, démontre une fois de plus la volonté politique de nos dirigeants d'empêcher les forces de l'ordre d'intervenir efficacement dans de telles zones de non-droit, où le « vivre ensemble » est une utopie.

Le Parti de la France de Haute-Garonne dénonce ces actes de guérilla urbaine, ainsi que le silence gêné de nos politiciens, et réclame une politique radicale de fermeté à l’encontre des individus de certaines cités qui se croient au-dessus des lois.   




Nouveau commentaire :


Publicité




Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos