Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Les émissions sur mai 68 dignes des récits de contes et légendes se gardent bien de dire que le régime gaulliste a… https://t.co/ajIwbuwv5T
Carl LANG : https://t.co/a6V9OPkGBD est un excellent site d'analyse politique. A consulter avec intérêt.
Carl LANG : Valérie Redl, conseillère régionale de Bourgogne-Franche Comté quitte le parti de Marine Le Pen et rejoint le Parti… https://t.co/9KpRvEkqST

Derniers tweets
LePartidelaFrance : Les Irlandais aux urnes pour un référendum historique sur l’avortement Le « oui » à la suppression de l’interdictio… https://t.co/o8XdQcG3fY
LePartidelaFrance : La police suédoise prévient que beaucoup de viols auront lieu cet été et conseille aux Suédoises de ne pas sortir t… https://t.co/RoOhibzqLM
LePartidelaFrance : Salaires généreux, prestataires douteux, frais de taxi, champagne... la campagne "système" de Marine Comment la can… https://t.co/Ew1MtmU13c

Partager ce site



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Émeutes à Toulouse : les autorités incapables de rétablir l'ordre dans les quartiers colonisés


Rédigé le Mercredi 18 Avril 2018 à 14:25 | 0 commentaire(s)

Communiqué de Guy Jovelin, Délégué départemental du PdF de Haute-Garonne, membre du Bureau politique du Parti de la France.


Les nuits d’émeutes des 15 et 16 avril dans les quartiers « chauds » de Toulouse perpétrées par des « chances pour la France » sont inadmissibles.

Ces violences (29 voitures brûlées, caillassage des forces de l’ordre) auraient pour justification le décès d’un détenu de la  prison de Seysses et le contrôle d’identité à Toulouse d’une femme voilée.

Suite à ces violences la région s’embrase aussi ; à Agen et Auch, dans certains quartiers dits « sensibles », les mêmes incidents ont éclaté.

Le laxisme des autorités, tant locales que nationales, démontre une fois de plus la volonté politique de nos dirigeants d'empêcher les forces de l'ordre d'intervenir efficacement dans de telles zones de non-droit, où le « vivre ensemble » est une utopie.

Le Parti de la France de Haute-Garonne dénonce ces actes de guérilla urbaine, ainsi que le silence gêné de nos politiciens, et réclame une politique radicale de fermeté à l’encontre des individus de certaines cités qui se croient au-dessus des lois.   




Nouveau commentaire :


Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos