Pourquoi faire un don

Publicité


Les dernières Photos
6C7B5191-5C43-4A5C-9C57-6411554C60F6
790615B4-D05A-425C-9F01-3365C731E249
3D6F96CF-9432-4ABC-8E04-87FC59B82FF5
3C659A2B-469A-4BF6-845E-402DF7DA3E02
D0FB66E8-8F1F-457D-B0CF-6A6709BA07EC
BEDCCBBC-5841-4BD6-935B-38977B7A8093
0DDA2CDD-EB7B-4395-BD49-9CBB11CE971A
08421EBC-B10E-4885-A4A6-859DD7D506DB
FB24DB79-4D1D-4D2C-BD8F-2936E1AA2516
IMG_4576
IMG_20181103_173058_resized_20181103_054753020
2017-04-27T114947Z_2_LYNXMPED3Q0T4_RTROPTP_3_FRANCE-ELECTION-STUDENTS.JPG.cf

Pas de profanation à Notre-Dame de la Gloriette !



Les 16 et 17 mai prochains, l’église Notre-Dame de la Gloriette, à Caen, accueillera sept danseurs et deux conférenciers sur le thème De Sacre !, un hommage et un exposé sur « la danse punk rituelle » des Pussy Riot, à l’initiative de la chorégraphe Christine Gaigg. Celle-ci prétend proposer un « ballet païen », qui n’est en réalité rien d’autre qu’une énième insulte à la religion catholique et à nos valeurs de civilisation.


Le Parti de la France du Calvados s’insurge contre cette profanation de l’église Notre-Dame de la Gloriette organisée par la ville de Caen, et demande aux autorités l’annulation de ce « spectacle » christianophobe.
 
Si cette provocation anticatholique devait être maintenue, la préfecture devrait s’attendre à ce que des croyants outragés se chargent eux-mêmes de faire respecter leur foi et leur religion.
 
Le Parti de la France du Calvados appelle les autorités à se prononcer sans délai sur cette affaire au combien délicate, car il est impensable qu’une église puisse servir de scène de spectacle à des ennemis déclarés de la religion catholique, alors que des communautés catholiques traditionnelles locales sont toujours à la recherche de lieux de culte décents où célébrer la messe.


Nouveau commentaire :