Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Gardons bien en mémoire la prédiction du Cheikh Yousouf al Quaradawi: "Avec vos lois démocratiques nous vous coloni… https://t.co/VcoBdn0d2L
Carl LANG : RT @MartialBild: Procureur bousculé, policiers houspillés, journaliste humiliée, remplacez @JLMelenchon par Jean-Marie Le Pen et vous aurie…
Carl LANG : Hidalgo veut loger des immigrés en situation irrégulière surnommés "migrants" à la mairie de Paris: On attend tous… https://t.co/pa82c1HNMV

Derniers tweets
LePartidelaFrance : En introduisant dans le concept de laïcité une notion d’égalité des religions, les responsables assurent la promoti… https://t.co/SSVrrAq5YW
LePartidelaFrance : Immigration: la Thaïlande assume ses contrôles au faciès En Thaïlande, la police multiplie les raids contre les imm… https://t.co/yhBtoOsbIq
LePartidelaFrance : Fausses excuses et véritables enjeux. Le billet de Franck Timmermans Fausses excuses et véritables enjeux. Alors qu… https://t.co/en98fchvQH

Partager ce site



L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Quand les racailles font la loi...


Rédigé le Mardi 7 Août 2018 à 17:22 | 0 commentaire(s)

“Ici, c'est chez nous” : quand des bandes s'approprient une calanque. La calanque de Sormiou, à Marseille, fait l'objet de rivalités entre bandes.


La République ne fait visiblement plus la loi, dans la calanque de Sormiou, à Marseille. Dans un article publié ce lundi 6 août, La Provence  relate comment des jeunes ont pris le contrôle de ce lieu, pourtant gardé par des vigiles et la police locale.

Intervention nécessaire des CRS

Le 22 juillet dernier, par exemple, un agent de sécurité garde la barrière d'accès de l'endroit, et vérifie les entrées et sorties. « Ici, c'est chez nous », le préviennent une quinzaine de jeunes à pied et à scooter. Ce jour-là, et alors que le passage de la barrière, située sur le domaine public, est régi par un arrêté municipal d'avril à septembre, la bande fait fléchir les vigiles et autorise les passants à entrer avec leurs véhicules, ce qui est normalement interdit. 

SUR LE MÊME SUJET
 

Les CRS arriveront finalement, réinstaurant l'ordre au bout d'une heure, mais sans interpeller quiconque. «La semaine précédente, des jeunes des quartiers Nord étaient venus dans la calanque. Visiblement, ça ne plaît pas aux jeunes de la cité de La Cayolle juste à côté. C'est pour ça qu'ils se sont placés au niveau de la barrière », tente d'expliquer un agent de sécurité dans les colonnes de La Provence.

source : valeursactuelles.com




Nouveau commentaire :


Publicité




Pourquoi et comment faire un don

Galerie Photos