Pourquoi faire un don

Publicité


Les dernières Photos
D0FB66E8-8F1F-457D-B0CF-6A6709BA07EC
1F25F542-2782-4176-9990-52735973B5FB
BEDCCBBC-5841-4BD6-935B-38977B7A8093
0CCF0945-DBEE-4618-B2B5-AE417F76C601
0DDA2CDD-EB7B-4395-BD49-9CBB11CE971A
08421EBC-B10E-4885-A4A6-859DD7D506DB
FB24DB79-4D1D-4D2C-BD8F-2936E1AA2516
IMG_4576
IMG_20181103_173058_resized_20181103_054753020
2017-04-27T114947Z_2_LYNXMPED3Q0T4_RTROPTP_3_FRANCE-ELECTION-STUDENTS.JPG.cf
EAF81F31-5B3F-4EAC-95ED-80921711BFAA
IMG_20180501_112402_resized_20180501_091055428

Quand les racailles font la loi...



“Ici, c'est chez nous” : quand des bandes s'approprient une calanque. La calanque de Sormiou, à Marseille, fait l'objet de rivalités entre bandes.


La République ne fait visiblement plus la loi, dans la calanque de Sormiou, à Marseille. Dans un article publié ce lundi 6 août, La Provence  relate comment des jeunes ont pris le contrôle de ce lieu, pourtant gardé par des vigiles et la police locale.

Intervention nécessaire des CRS

Le 22 juillet dernier, par exemple, un agent de sécurité garde la barrière d'accès de l'endroit, et vérifie les entrées et sorties. « Ici, c'est chez nous », le préviennent une quinzaine de jeunes à pied et à scooter. Ce jour-là, et alors que le passage de la barrière, située sur le domaine public, est régi par un arrêté municipal d'avril à septembre, la bande fait fléchir les vigiles et autorise les passants à entrer avec leurs véhicules, ce qui est normalement interdit. 

SUR LE MÊME SUJET
 

Les CRS arriveront finalement, réinstaurant l'ordre au bout d'une heure, mais sans interpeller quiconque. «La semaine précédente, des jeunes des quartiers Nord étaient venus dans la calanque. Visiblement, ça ne plaît pas aux jeunes de la cité de La Cayolle juste à côté. C'est pour ça qu'ils se sont placés au niveau de la barrière », tente d'expliquer un agent de sécurité dans les colonnes de La Provence.

source : valeursactuelles.com



Nouveau commentaire :