Acculé, Macron bat sa coulpe : « Je suis le seul responsable »

25 Juil 2018 | Revue-de-Presse | 0 commentaires

Après avoir vainement tenté de jeter en pâture à la presse et à l’opinion publique quelques lampistes et le calamiteux Gérard Collomb, Emmanuel Macron n’avait plus d’autre choix que d’endosser la responsabilité du scandale « Benalla » après des jours de silence gêné.
Sa parole était très attendue sur le sujet. Depuis une semaine et l’éclatement du scandale autour d’Alexandre Benalla, son ex-collaborateur mis en examen pour violences en réunion envers des manifestants lors du 1ermai, Emmanuel Macron s’était muré dans le silence.
Un silence qu’il a brisé ce mardi soir, devant des députés LREM réunis à la Maison de l’Amérique latine pour le pot de fin de session parlementaire. Selon Le Parisien  qui révèle l’information, le chef de l’État a déclaré à propos de cette affaire : « S’ils cherchent un responsable, le seul responsable c’est moi, et moi seul. Je réponds au peuple français. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla, c’est moi qui ai confirmé la sanction. »

Cette posture de repentant drapé dans sa dignité a pour objectif, dans un ultime effet de manche, de susciter la compassion des Français et de ses soutiens, et surtout, de faire oublier cette énorme affaire d’État qui en dit long sur la manière de fonctionner du locataire de l’Élysée.

Source : https://fr.yahoo.com/m6info/affaire-benalla-le-seul-responsable-cest-moi-aurait-confie-emmanuel-macron-aux-deputes-lrem-191849003.html

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir nos actualités

 Agenda:

Il n’y a aucun évènement à venir.

Derniers articles:

Un tyran à l’Elysée.

Un tyran à l’Elysée.

Par Bruno Hirout, Secrétaire général du PdF Emmanuel Macron a décidé de ne plus quitter le costume de tyran qu’il a enfilé...

Vivement notre deuxième vague !

Vivement notre deuxième vague !

Par Bruno Hirout, Secrétaire général du PdF. Cela faisait déjà quelques temps qu’on se promenait avec nos gilets jaunes sur...

Share This