Armée : le démantèlement s’accélère, des milliers de postes supprimés

15 Oct 2014 | Revue-de-Presse | 0 commentaires

Un régiment d’artillerie va être dissous, cinq bâtiments de la marine désarmés, une base navale fermée et l’hôpital du Val-de-Grâce transformé en pôle de recherche…
Ces restructurations doivent permettre de réaliser d’importantes économies budgétaires et de nouvelles coupes dans les effectifs dans le cadre de la Loi de programmation militaire (2014-2019). Pour 2015, 7.500 postes doivent au total être supprimés.
Jean-Yves Le Drian a détaillé les principales mesures dans un message adressé aux armées. Outre la dissolution du 1er Régiment d’artillerie de marine (RAMa) et de l’état-major de la 1re Brigade mécanisée de Châlons-en-Champagne (Marne), déjà annoncée, le 8e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Castres (Tarn) et le 1er Régiment de tirailleurs d’Epinal (Vosges), seront « transformés en régiment d’infanterie de nouvelle génération ».
Cinq bâtiments de la marine seront par ailleurs désarmés et deux organismes, la base navale de l’Adour à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) et le commandement maritime de Strasbourg (Bas-Rhin), seront fermés, a annoncé le ministre.
La base aérienne de Drachenbronn (Bas-Rhin) sera transformée en « élément air rattaché » (EAR) à la base 133 de Nancy et la dissolution de la base 102 de Dijon-Longvic (Côte d’Or) est lancée, précise le ministre.
Enfin, comme il l’avait indiqué dimanche, les activités médicales de l’Hôpital du Val-de-Grâce à Paris « seront progressivement transférées » vers deux hôpitaux militaires d’Ile-de-France, Percy à Clamart (Hauts-de-Seine) et Begin à Vincennes (Val-de-Marne). Le Val-de-Grâce abritera pour sa part « un pôle d’excellence » réservé aux activités de recherche et de formation.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir nos actualités

 Agenda:

Il n’y a aucun évènement à venir.

Derniers articles:

Bridgestone : Tartuffe mène le bal.

Bridgestone : Tartuffe mène le bal.

Par Jean-François Touzé, Délégué général du PdF La décision annoncée mercredi par la direction du géant du pneumatique...

Share This