Deux ans après l’incendie de Notre-Dame, un silence radio assourdissant.

15 Avr 2021 | Non classé | 0 commentaires

 Par Bruno Hirout, Secrétaire général du PdF

Voilà aujourd’hui deux ans que Notre-Dame de Paris brûlait à la stupeur générale des Français authentiques et devant l’hilarité de certains badauds bigarrés.

Vingt-quatre mois plus tard, toujours aucune information n’a filtré sur les auteurs de cette agression contre notre patrimoine à la fois matériel et spirituel.

L’on sait bien de quoi il s’agit lorsque ni le pouvoir ni les médias ne donnent d’informations sur les auteurs d’un crime…

Plusieurs édifices religieux sont partis en fumée cette année-là. Le hasard, certainement, a fait qu’il ne s’agissait que d’édifices catholiques. Pas de chance…

L’Etat et ses collectivités serviles ont prêté main forte à ces événements en livrant des lieux de culte aux entreprises de démolition, faute de budget pour les entretenir, paraît-il. Il n’y a pas de « quoi qu’il en coûte » lorsque c’est l’âme de la France qui est en danger…

Avec un véritable Etat national en lieu et place de cette république anti-française, mortifère et corruptible, les auteurs auraient été retrouvés et châtiés. Voilà ce que ferait un gouvernement soucieux du bien commun, voilà ce que ferait le Parti de la France !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir nos actualités

 Agenda:

Il n’y a aucun évènement à venir.

Derniers articles:

Soutien aux militaires PATRIOTES!

Soutien aux militaires PATRIOTES!

Par Bruno Hirout, Secrétaire général du PdF. Le camp de l’anti-France, motivé par sa haine infinie de la France éternelle,...

Share This