OQTF : une question de volonté politique

4 Jan 2024 | Non classé | 0 commentaires

Selon un rapport de la cour des comptes, entre 2019 et 2022, plus de 445.000 OQTF ont été prononcées mais seulement 10 % ont été effectivement réalisées.

Les causes : une procédure administrative pleine de brèches dans lesquelles s’engouffrent des avocats xénophiles pour freiner ces expulsions, le refus de certains pilotes de ligne de prendre ces indésirables à bord de peur de troubles pour les autres passagers, une Union Européenne complice des envahisseurs, etc.

Pourtant les solutions existent, encore faut-il s’en donner les moyens. Quand un État souverain prend une décision, personne ne peut aller à l’encontre.

Expulser collectivement l’ensemble des clandestins en réquisitionnant des avions civils et militaires, tout en rétablissant des contrôles à nos frontières, c’est juste une question de volonté politique.

Au Parti de la France, tous les étrangers sous le coup d’une OQTF seront renvoyés d’où ils viennent.

Laurent Spagnol – Membre du Bureau politique du Parti de la France

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir nos actualités

 Agenda:

Derniers articles:

Share This