Nouvelle campagne de culpabilisation : « obtient-on un meilleur taux de crédit quand on est blanc? »

22 Sep 2017 | Revue-de-Presse | 0 commentaires

Alors qu’en France il y a 10 ans, il était impensable de parler des races (vous savez ? celles qui n’existent pas !), la racialisation du discours médiatique s’installe désormais durablement.

discrimination.pngLa nouvelle norme ? On peut parler ouvertement des noirs ou des non-blancs pour dénoncer des discriminations, des injustices, des difficultés de la vie ou des actes héroïques. On doit parler « des blancs » lorsqu’il s’agit d’oppression, de mauvais comportements et de ridicule. La presse n’a désormais plus aucun problème à afficher son racisme.

Lire la suite sur Contre-info

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir nos actualités

 Agenda:

Il n’y a aucun évènement à venir.

Derniers articles:

Share This