Profanations, provocations…Ils ont ouvert la boîte de Pandore.

18 Fév 2019 | Connexion | 0 commentaires

CONNEXION. La lettre argumentaire PDF, rédigée par Jean-François Touzé et Franck Timmermans.
La multiplication des profanations d’églises et des symboles sacrés de notre terre chrétienne, tout comme la montée des provocations antisémites, sont le résultat d’une politique menée depuis quarante ans, alimentée par l’intelligentsia de gauche et aggravée par l’activisme gauchiste, marquée par le reniement de ce que nous sommes, la glissade incessante vers le laxisme, la déchristianisation de notre société, la sécularisation punitive de notre morale collective et la marche forcée vers le pire des mondes. La bien-pensance qui aboie et désigne déjà les coupables en montrant de son doigt ganté les vecteurs pathogènes de la « lèpre nationaliste », prélude à une probable chasse aux sorcières dont la création d’une commission d’enquête parlementaire sur « l’extrême droite » n’est qu’une entrée en matière, tente de faire oublier ses responsabilités en dénonçant les effets dont elle chérit pourtant les causes, pour reprendre le mot de Bossuet. En appelant à la mobilisation, le Système et les partis qui s’en veulent les piliers de force veulent détourner les regards et espèrent pouvoir se dédouaner à bon compte. Ces responsabilités sont totales.

  • Responsabilité de tous les gouvernements depuis quarante ans dans la montée incessante de l’immigration qui a détruit petit à petit notre cohésion nationale et défait nos équilibres sociaux.
  • Responsabilité dans la dégradation de l’esprit civique et de la force de nos lois.
  • Responsabilité dans le déferlement de la délinquance, des violences et de la sauvagerie.
  • Responsabilité dans la montée de la désobéissance civile.
  • Responsabilité dans l’effondrement des valeurs civilisationnelles et le désarmement moral de la France.
  • Responsabilité de l’ouverture de la boîte de Pandore de la totale permissivité et de l’interdiction d’interdire.

Avec le Parti de la France aux responsabilités, c’est une politique de tolérance zéro qui sera appliquée. Sans aucune faiblesse. Sans aucune dérogation. Sans aucun état d’âme.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 Agenda:

Il n’y a aucun évènement à venir.

Derniers articles:

Share This